Instruments

Mesure des COV émis par des produits de calage dans un local de réception-expédition

31/07/2019

Une étude récemment menée dans un environnement de travail a mis en évidence que l’exposition à des niveaux croissants de composés organiques volatils (COV) est aujourd’hui avérée jusque dans les tâches banales du quotidien. Le Si-AQ VOC Sauermann, appareil de surveillance de la qualité de l’air intérieur, a été utilisé pour mesurer les COV dans un local de réception-expédition des plus classiques. L’appareil a permis de mesurer les divers composés de type COV rejetés dans l’air suite à l’usage de matériaux d’emballage.

La courbe ci-dessous démontre et prouve la précision de l’appareil. Le début du test (signalé par le point A) capture les niveaux de COV les plus importants, libérés lors de l’ouverture de sacs de particules de calage. L’appareil a permis de mesurer des taux de COV s’élevant jusqu’à 4000-6000 parties par milliard (ppb). Puis utilisé en extérieur, en conditions d’air ambiant non pollué (point B), l’appareil a décelé la diminution rapide des niveaux de COV, et donc affiché des mesures reflétant le nouvel environnement plus pur.

L’appareil a ensuite été exposé à des gaz d’étalonnage en milieu contrôlé en laboratoire (point C). Lors de ce processus, l’appareil a bien affiché la mesure attendue concernant le gaz étalon en bouteille (isobutylène), à savoir 10 000 ppb. Puis l’appareil a été placé dans un environnement de bureau traditionnel (point D), où les mesures se sont stabilisées près des taux de COV ordinairement prévisibles dans ce type de milieu (soit entre 2000 et 3000 ppb).

Quelques heures plus tard, le Si-AQ VOC a été placé en extérieur, en conditions d’air ambiant non pollué, avant d’être rapporté en intérieur, sur le lieu de l’ouverture d’un autre sac de particules de calage (point F). Comme prévu, les résultats observés ont été identiques à ceux obtenus lors de l’ouverture du premier sac de particules de calage (comparer au point A).

Ensuite, l’appareil, laissé dans le local de réception-expédition toute la nuit, a affiché la dissipation finale des gaz COV dans l’air, jusqu’à leur stabilisation à des niveaux compris entre 2000 et 4000 ppb. Puis il a de nouveau été exposé à l’air ambiant extérieur non pollué (point G), afin de vérifier la stabilité de ses performances optimales, même après presque 24 heures de fonctionnement. 

Enfin, pour confirmer et éprouver la durabilité et la précision du Si-AQ VOC, l’appareil a une fois de plus été exposé au gaz en bouteille (isobutylène) utilisé pour l’étalonnage (point H), et l’on a pu une fois encore remarquer que le capteur avait recueilli et affiché la mesure correcte attendue, égale à près de 10 000 ppb.

Solution de surveillance de la qualité de l’air intérieur : les appareils de QAI Si-AQ EXPERT et Si-AQ VOC

Les appareils portables de surveillance QAI Si-AQ EXPERT et Si-AQ VOC de Sauermann permettent de mesurer la concentration des COV communément présents en environnement intérieur.

Ces instruments spécialisés utilisent la toute dernière technologie de capteur pour permettre aux spécialistes de la qualité de l’air, aux entreprises concernées par la sécurité environnementale, aux techniciens de laboratoires, entre autres, de surveiller de manière à la fois rapide et précise les niveaux de COV nocifs présents dans l’air ambiant des logements, des bureaux, des laboratoires ou des locaux industriels.

Ces appareils intègrent un logiciel offrant l’enregistrement en continu des données en temps réel et une compatibilité Bluetooth® sans fil. Ils peuvent en outre être personnalisés de façon à surveiller jusqu’à 11 paramètres de QAI différents.

Rejoindre la discussion

Add new comment

Ne ratez pas nos prochains articles